Hymne à l’autocritique et à l’amélioration continue

Cet article est une ancienne partipation au DZBlogDay 2013. Le DZBlogDay, événement annuel pendant lequel les blogueurs algériens abordent le même sujet le même jour, le thème de cette édition était le “web algérien”. Comme vous le savez, on ne peut parler de web sans parler de développeur web, et donc pour avoir un “web” de qualité, il faut avoir de bons développeurs web d’où l’idée de mon article.

Qu’est ce que je faisais quand j’étais nul ?

  • Quand j’étais nul, je comparais les languages de programmation entre eux et je lançais des trolls sur le sujet ne sachant même pas de quoi je parlais,
  • Quand j’étais nul je croyais que du choix du language de programmation dépendait la qualité d’un projet,
  • Quand j’étais nul, je croyais que je pouvais faire mieux que Facebook et Google parce que j’avais appris à faire deux requêtes sur une base de données et récupérer ses résultats dans une page web,
  • Quand j’étais nul, il y’a eu deux étapes : l’étape où je considérai que vu que je savais utiliser un CMS, j’étais le meilleur développeur du monde et l’étape où je considérais l’utilisation des CMS comme un aveu de faiblesse,
  • Quand j’étais nul, je croyais que se baser sur un framework était une mauvaise solution et que développer tout de A à Z, il n’y avait que ça de vrai parce que ça montrait mon savoir faire,
  • Quand j’étais nul, je croyais que l’orienté objet était juste un simple concept que tu apprends dans un module de Génie Logiciel qui sert à rien,
  • Quand j’étais nul, je codais du SQL au milieu de PHP avec un peu de HTML et une petite sauce javascript, tout dans le même fichier. MVC, SoC c’est quoi tous ces termes extraterrestres ?
  • Quand j’étais nul, les designs patterns, je connaissais même pas, ou peut être que je considérais ça comme des concepts barbares pour ceux qui ne savent pas coder,
  • Quand j’étais nul, je n’écrivais ni tests unitaires, ni tests fonctionnels parce que mon code, il était parfait :p et que c’était de la perte de temps,
  • Quand j’étais nul, je testais manuellement et directement en production, à quoi ça sert de perdre trop de temps,
  • Quand j’étais nul, je n’automatisait rien du tout, ni déploiement, ni testing, ni rien, je devais être un peu masochiste pour aimer refaire 20 milles fois les mêmes étapes encore et encore,
  • Quand j’étais nul, l’intégration continue, euh … Quoi ? Qui ? Comment ?
  • Quand j’étais nul, je n’utilisais pas de versionning, Git, SVN et tout ça, ça ne servait à rien pour moi,
  • Quand j’étais nul je croyais que Javascript, ça ne servait qu’à faire de jolis effets et animations,
  • Quand j’étais nul, je codais seul dans mon coin, le partage, la communauté … etc, j’en avais rien à foutre, n’oubliez pas que j’étais le plus grand développeur de tous les temps B-) , soyons sérieux,
  • Quand j’étais nul j’écrivais un article qui racontait ce que je faisais quand j’étais nul, croyant que je n’étais plus nul.

Vous l’aurez compris, loin de moi l’idée de dire que je ne suis plus nul, l’idée est juste de donner des pistes pour les développeurs web algériens afin d’améliorer la qualité de notre web.

One thought on “ Quand j’étais nul !! ”

Leave a Reply